Tesla surprend tout le monde avec un nouveau pack “efficience” mystérieux

ParAlbert Lecoq 10 janvier 2024 à 12h58

Face aux préoccupations croissantes sur l’autonomie de ses véhicules, Tesla se mobilise et annonce le lancement d’un pack d’efficience destiné à optimiser la performance de la majorité de sa gamme de voitures électriques.

La quête constante de Tesla pour l’efficience

Reconnue pour son avance dans le domaine de l’efficience énergétique, Tesla a toujours su tirer le meilleur parti de batteries de taille réduite, surpassant ainsi bon nombre de ses concurrents. Cependant, le paysage concurrentiel évoluant, certains rivaux ont réussi à rattraper leur retard. De plus, des doutes ont été émis concernant l’optimisme de Tesla en matière d’estimations d’autonomie.

Récemment, suite à une modification des règles de l’Environmental Protection Agency (EPA), Tesla a dû revoir à la baisse les autonomies estimées pour la plupart de ses modèles aux Etats-Unis, jusque là sans effets encore pour l’Europe et le cycle WLTP. Cela a suscité des rapports, notamment de la part de Green, un célèbre hacker de Tesla, anticipant le déploiement imminent de ce nouveau pack d’efficience pour les modèles Y, S et X.

Les détails du pack d’efficience de Tesla

Si les spécificités du pack d’efficience restent floues, Tesla avait déjà introduit une initiative similaire avec le rafraîchissement de sa Model 3 en 2021. Pour le Model Y, le plus populaire de la marque, les deux versions à grande batterie (Grande Autonomie et Performance) ont vu leur autonomie descendre sous la barre symbolique des 500 km estimés, un chiffre crucial pour de nombreux acheteurs.

Cette initiative pourrait être une réponse de Tesla à la perte d’autonomie subie à la suite des changements de réglementation de l’EPA. Bien qu’il soit essentiel de souligner que le changement récent concerne uniquement l’autonomie estimée par l’EPA et non l’efficience réelle des véhicules.

La nécessité d’une mesure d’autonomie plus réaliste

Un commentaire pertinent de Bob Anderson, apprécié par de nombreux internautes, souligne que l’autonomie EPA devrait être scindée en deux mesures distinctes pour la conduite en ville et sur autoroute, à l’instar des véhicules à essence. L’autonomie sur autoroute est souvent le critère le plus pertinent, notamment pour les longs trajets. L’ajout de l’autonomie en ville dans le calcul global peut mener à une surestimation et, par conséquent, à la déception des clients.

Cette nouvelle approche pourrait permettre à Tesla de rendre ses véhicules électriques réellement plus efficients, se traduisant ainsi par une augmentation de l’autonomie réelle.

L’impact de l’efficience sur l’univers des véhicules électriques

L’efficience est un enjeu majeur dans le monde des voitures électriques, un domaine où Tesla a longtemps mené la danse. Si les véhicules électriques sont globalement plus efficients que ceux à combustion interne, il existe une grande diversité en termes d’efficience au sein même de la catégorie électrique. Par exemple, comparer un Hummer EV à un Tesla Model 3 serait peu judicieux, bien que les deux soient alimentés par batterie.

L’espoir est grand que le pack d’efficience de Tesla soit une véritable innovation et non une simple réduction de fonctionnalités comme réponse aux changements réglementaires de l’EPA.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter