Voiture électrique Xiaomi : elle sera sur la route dès l’année prochaine !

ParPhilippe Moureau 28 août 2023 à 12h12

Alors que l’électromobilité fait rage, un titan de la tech chinoise, bien connu de nos smartphones, entre officiellement dans la course automobile avec une autorisation de production donnée pour un lancement en 2024. Attention Tesla, Xiaomi arrive !

Xiaomi, le géant tech chinois, se lance discrètement sur les routes !

Xiaomi a toujours été un maître de la discrétion, mais cette fois, l’oiseau a quitté le nid! Bien que la marque soit restée silencieuse, sa branche automobile vient de recevoir un permis de production hautement convoité. C’est un signal fort que Xiaomi prépare le lancement de ses premières voitures électriques en 2024. Souvenez-vous, en 2021, la firme a créé Xiaomi Auto Technology Co., Ltd, affirmant ainsi ses ambitions automobiles. Mais, attention! Xiaomi ne joue pas simplement sur le terrain; il compte lancer son véhicule, sans dépendre d’autres constructeurs.

Adieu Tesla Model 3 ? Voici le futur concurrent!

En visant le segment D, Xiaomi envisage clairement de rivaliser avec les grands noms comme la Tesla Model 3 et la BYD Seal notamment. Et ce n’est pas tout ! Xiaomi promet des prix qui défient toute concurrence et des technologies dernier cri. Les rumeurs murmurent que des prototypes sont déjà en phase de tests à travers la Chine, et qu’une usine serait opérationnelle pour 2024. Si vous êtes aussi excités que nous, marquez votre calendrier pour le salon de Pékin en avril 2024 ou la MS11 de Xiaomi serait présentée pour une ouverture des commandes. Et petit scoop : un domaine nommé xiaomiev.com a été discrètement réservé par la marque.

Une licence rare, un tournant pour l’industrie

Tous les feux sont au vert pour Xiaomi ! Sa division automobile a décroché la licence de production, une réalisation majeure quand on sait que seulement quatre de ces licences ont été accordées par la NDRC depuis 2017. Tandis que certains ont cherché des méthodes alternatives pour démarrer leur production, d’autres, comme Niu avec son SUV Niutron, ont vu leurs rêves anéantis juste à la fin.

Pour Xiaomi, cette licence signifie qu’ils sont sur la bonne voie. Imaginez : une usine en périphérie de Pékin capable de produire jusqu’à 200 000 voitures par an ! On connait déjà la puissance de frappe de Xiaomi dans la téléphonie, et cela pourrait faire mal dans l’automobile, mais ne nous hâtons pas trop sur les spéculations.

Batteries de pointe : Xiaomi n’est pas là pour jouer

La future MS11 de Xiaomi embarquera des batteries fournies par le géant BYD pour sa version de base, et pour les modèles haut de gamme, attendez-vous à des batteries 800V NMC fournies par CALB et CATL. Et si vous vous posez des questions sur sa performance, un petit indice a été donné la semaine dernière. On parle d’une consommation d’environ 8,8 kWh/100 km. Il s’agit certainement d’une consommation selon le cycle chinois CLTC, beaucoup plus souple qu’en Europe. En effet, cela est bien plus faible comparé à la consommation homologuée selon le cycle CLTC de la Tesla Model 3 de 10,6 kWh/100 km. En revanche, en cycle WLTP en vigueur par chez nous, la Model 3 atteint une consommation moyenne de 12,3 kWh/100 km. On a hâte d’en savoir plus!

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

Suivez-nous sur Facebook
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter