Attendez avant d’acheter votre voiture électrique : voici pourquoi

ParPhilippe Moureau 30 décembre 2023 à 12h51

Vous envisagez de rejoindre le mouvement électrique en acquérant une voiture électrique ? Avant de signer votre chèque, prenez un moment pour considérer les transformations imminentes dans le secteur. Les prochains mois promettent des évolutions significatives qui pourraient influencer votre décision.

Innovations technologiques imminentes

Les avancées technologiques dans le domaine des voitures électriques ne cessent de s’accélérer, promettant des améliorations majeures en matière d’autonomie et de rapidité de recharge. Un exemple notable est le développement des batteries au sodium, déjà en production en Chine.

Bien qu’il faille encore quelques années pour les voir intégrées dans nos véhicules, cette attente pourrait se révéler payante pour bénéficier de ces innovations.

Réajustements des prix et des bonus

Depuis le 15 décembre 2023, certains modèles populaires comme la Tesla Model 3, la MG4 ou la Dacia Spring ne bénéficient plus de bonus écologiques. Cette évolution impacte directement les prix et pourrait conduire à des remises significatives.

Par exemple, le Kia Niro EV a déjà vu son prix baisser de 5000€. En Allemagne, la Tesla Model 3 bénéficie d’une réduction de 4500 €. De tels ajustements suggèrent qu’il pourrait être avantageux d’attendre de futures annonces similaires.

Anticipations pour le bonus écologique 2024

Les contours du bonus écologique pour 2024 restent flous, suscitant des interrogations quant aux seuils d’éligibilité et aux montants. Par exemple, les Français les plus modestes pourraient bénéficier d’un bonus augmenté à 8000 € tandis qu’il sera considérablement réduit pour les ménages les plus aisés.

D’autre part, des incertitudes demeurent sur le traitement des options dans le calcul du bonus. Toutes ces questions devraient trouver réponse d’ici demain, le 31 décembre 2023, rendant l’attente potentiellement avantageuse.

L’arrivée de nouveaux modèles plus accessibles

L’année 2024 promet un enrichissement notable de la gamme des véhicules électriques, avec l’introduction de modèles variés, notamment des citadines abordables. Citons par exemple la Citroën C3 électrique, dont le prix de lancement débute à 23 300€ hors bonus, ou la très attendue Renault 5, proposée aux alentours de 25 000€. Ces nouveaux venus offrent non seulement des tarifs attractifs mais aussi des fonctionnalités innovantes telles que le V2L et le V2G.

Cette tendance à la baisse des prix s’étend également aux modèles haut de gamme. Le Skoda Enyaq, par exemple, bénéficie régulièrement d’offres rendant son prix très compétitif. De même, le Renault Scénic, dans sa version à grosse batterie, s’alignera probablement face au Tesla Model Y pour rester compétitif.

Ainsi, patienter avant d’acheter votre prochaine voiture électrique pourrait s’avérer une stratégie judicieuse. Entre les innovations technologiques, les ajustements de prix et l’arrivée de nouveaux modèles, le marché est en pleine évolution. La patience est certes difficile à maintenir, mais elle pourrait bien être récompensée par des offres plus attractives et des véhicules plus performants.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter