Audi A6 Avant E-Tron : à la découverte du premier break électrique sportif

ParPhilippe Moureau 18 octobre 2023 à 10h21

Dans un univers automobile électrique où dominent les SUVs, les breaks se font rares. Mais un acteur majeur fait son entrée : l’Audi A6 Avant E-Tron. Et vous n’allez pas en croire vos yeux !

Les wagons électriques : une denrée rare

Alors que la plupart des marchés automobiles se concentrent sur les SUVs électriques et quelques berlines compactes, les breaks, eux, ne sont pas légion. Certes, il y a le Peugeot e-308 SW, l’Opel Astra Sports Tourer Electric, le Nio ET5 Touring, le MG5, ou encore le Porsche Taycan Sport/Cross Turismo. Mais ces modèles allongés ne sont pas si répandus. C’est dans ce contexte que l’Audi A6 Avant E-Tron s’annonce comme une bouffée d’air frais.

Il se positionne comme un rival du futur BMW i5 Touring. Toutefois, contrairement à la A6 Avant actuellement en vente, ce break électrique se basera sur la plateforme PPE, fruit d’une collaboration entre Audi et Porsche. En contraste, le concurrent de Munich utilisera la même plateforme que la version essence pour sa série 5 électrique.

Crédits photo : motor1.com

Sous le camouflage, une beauté se révèle

L’Audi A6 Avant E-Tron ne se cache plus ! Bien qu’il soit encore recouvert d’un camouflage, le prototype dévoile son corps de production final et ses phares. En mars 2022, Audi avait dévoilé une version conceptuelle de ce modèle. Bien qu’elle ait été présentée comme un concept, son design semblait presque prêt pour la production. Et ce jour semble proche car le véhicule d’essai a pris ses traits définitifs.

Par rapport au concept, le prototype s’est doté de rétroviseurs latéraux et de poignées de porte affleurantes. Ses majestueuses jantes de 22 pouces ont été remplacées par un modèle plus modeste de 20 pouces. D’autres améliorations sont également notables, comme l’ajout d’un capteur radar à l’avant et d’un essuie-glace à l’arrière.

Crédits photo : motor1.com

Plus que des rumeurs, des faits concrets

Il y a un mois, nos espions avaient repéré pour la première fois l’A6 Avant E-Tron. Ce prototype pourrait bien être une version sportive, car il avait des étriers de frein rouges. Mais le modèle actuel semble être la version standard. La plateforme PPE, dont on a déjà parlé, pourra accueillir des versions à un ou deux moteurs, avec des transmissions à deux ou quatre roues motrices.

Prévue pour être mise en vente début de l’année prochaine, cette Audi partagera probablement sa mécanique avec le Porsche Macan électrique. Ce dernier, dans sa version la plus puissante, devrait disposer d’environ 600 chevaux et d’une batterie lithium-ion d’une capacité d’environ 100 kWh. Ce même équipement se retrouvera probablement dans le Q6 E-Tron et l’A6 Avant E-Tron.

D’autres modèles sont aussi prévus, comme une version Sportback et une version break chez Volkswagen avec l’ID.7 pour 2024, ou encore chez Skoda avec un modèle de la taille d’une Octavia pour 2026.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter