Actu voiture électrique

Nouvelle Dacia Spring : la révolution électrique qui va faire très mal à la concurrence

Albert Lecoq

La nouvelle Dacia Spring vient de faire son apparition, et promet d’ébranler de nouveau le marché des voitures électriques. Trois ans après son lancement initial, qui avait déjà révolutionné le secteur par un rapport qualité-prix inégalé, Dacia présente aujourd’hui une version remaniée de sa Spring. Ce restylage ne se contente pas de retouches superficielles, il s’agit d’une transformation majeure qui touche aussi bien l’esthétique que la technologie, consolidant l’engagement de la marque roumaine en faveur de l’accessibilité des véhicules électriques.

Un virage audacieux pour la Dacia Spring

Initialement introduite en 2021, la Spring a séduit plus de 140 000 conducteurs grâce à son positionnement prix très compétitif. Aujourd’hui, dans un contexte de concurrence accrue et de modification des aides fiscales en France, Dacia relève le défi en proposant une version totalement réinventée de sa citadine électrique.

Le design de la nouvelle Spring s’aligne sur les récentes orientations stylistiques de Dacia, marquées par des lignes plus affirmées et des formes angulaires distinctives de la marque. Cette évolution est si significative qu’elle positionne la Spring non plus comme un simple restylage mais presque comme un tout nouveau modèle. Avec une calandre redessinée, de nouvelles optiques avant intégrant la signature lumineuse en Y propre à Dacia, et un habitacle entièrement repensé, la Spring promet une expérience de conduite améliorée.

A lire également :  À quoi ressemble la station de recharge du futur pour les voitures électriques ?

Design extérieur : une métamorphose remarquable

La Dacia Spring 2024 affiche une allure plus robuste et moderne, grâce notamment à des jantes plus grandes et un design extérieur révisé qui renforce sa présence sur la route. Les nouveaux éléments tels que la calandre, les feux arrière connectés par un bandeau noir, et la signature lumineuse en Y accentuent son identité visuelle unique.

L’élimination des barres de toit superflues et l’ajout de protections en plastique sur les bas de caisse mettent en lumière sa fonctionnalité et son orientation SUV, tandis que l’élargissement de la gamme de couleurs offre plus d’options de personnalisation aux futurs propriétaires.

Un habitacle profondément repensé

L’intérieur de la Spring a fait l’objet d’une attention particulière, avec une refonte complète destinée à enrichir l’expérience utilisateur. Le tableau de bord, désormais plus horizontal et épuré, accueille un écran tactile de 10 pouces judicieusement positionné pour le conducteur.

L’ajout d’inserts colorés, de commandes intuitives, et d’un nouveau volant ajustable en hauteur améliorent considérablement le confort et l’ergonomie, tout en maintenant une approche pragmatique à travers l’utilisation de matériaux simples pour conserver l’accessibilité du véhicule.

Performances et technologie : une évolution mesurée

Techniquement, la Spring garde ses options de motorisation tout en accueillant des innovations notables. Le système de freinage régénératif et la possibilité de recharge bidirectionnelle V2L apportent une dimension écologique et pratique remarquable à ce segment de prix. Avec une autonomie WLTP de 230 km en cycle mixte, elle répond aux besoins principalement urbains de sa clientèle, tout en offrant la flexibilité nécessaire pour des sorties hors de la ville.

A lire également :  Tesla va transformer votre voiture électrique en machine à gagner de l'argent : voici comment

La Spring se distingue également par des équipements de sécurité et d’aide à la conduite jusqu’alors inédits dans cette catégorie, comme l’aide au maintien dans la voie et la surveillance de l’attention du conducteur, mettant le modèle en accord avec les dernières normes européennes.

Un positionnement tarifaire stratégique

La révélation du prix de la nouvelle Spring au Royaume-Uni met fin au suspense. Proposée à partir de 14 995 livres sterling (environ 17 550 euros) pour la version Expression Electric 45 et 15 995 livres sterling (environ 18 730 euros) pour la version Expression Electric 65, il faut savoir que les tarifs de Dacia en terre britannique sont plus élevés que chez nous en France. Nous pouvons donc nous attendre à un tarif inférieur d’environ 1 000 euros. Ainsi elle se positionne comme une option encore plus attrayante que sa prédécesseure. Ce prix, comparé à celui de la Sandero thermique, suggère que la Spring pourrait être proposée sous la barre des 18 000 euros en France, renforçant son attractivité face à une concurrence déjà féroce.

La Dacia Spring 2024 s’impose donc comme une option fascinante pour ceux en quête d’une voiture électrique économique, sans faire de compromis sur le style ou la technologie. Sa transformation complète la prédispose à poursuivre sur la voie du succès, répondant aux attentes changeantes des consommateurs préoccupés par leur empreinte écologique, sans sacrifier l’aspect financier.

A lire également :  Un constructeur de voitures électriques de plus sombre dans l'oubli
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires