Peugeot e-308 : enfin une baisse de prix pour tenir tête à la Tesla Model 3

ParAlbert Lecoq 11 septembre 2023 à 9h55

La Peugeot e-308 voit son tarif fondre sous celui de la tant renommée Tesla Model 3. Mais face à ce nouveau prix, la question se pose : la voiture électrique Peugeot a-t-elle vraiment ce qu’il faut pour rivaliser avec l’étoile montante américaine ?

Le parcours tumultueux de la Peugeot e-308

Lancement fracassant, mais… décevant ? La Peugeot 308 de troisième génération a été acclamée dès son arrivée. Sa version électrique, la e-308, lancée en 2023, était donc attendue avec impatience. Toutefois, avec un tarif initial de 48 000 €, elle n’a pas réussi à rivaliser avec des géants comme la Renault Mégane E-Tech ou la Tesla Model 3.

Ajustements et réajustements. Peugeot a tenté de rectifier la situation en révisant le prix de l’e-308 à plusieurs reprises. Mais, même après ces réductions, elle peinait à se positionner par rapport à ses rivales qui, elles aussi, ajustaient constamment leurs prix.

Une réduction qui change la donne ?

La grande annonce : La Peugeot e-308 est désormais disponible dès 43 900 € en finition Allure. Mais ce n’est pas tout ! Avec les remises du constructeur que l’on peut négocier directement en concession, ce prix descend à 42 590 €, et il est possible de bénéficier d’un bonus écologique de 5000 € pour un prix d’achat final de 37 590 €. Cela la rend même un peu moins chère que la Tesla Model 3 restylée, proposée à partir de 42 990 € (sans aides d’état) depuis son récent restylage.

Comparaison avec la concurrence. Malgré cette baisse de tarif, la e-308 est-elle vraiment compétitive ? Bien qu’elle soit moins chère que la Tesla, cette dernière appartient à une catégorie supérieure, aussi bien au niveau dimensions que de performances. Par rapport aux autres compactes électriques comme la Renault Mégane E-Tech et la Volkswagen ID.3, la Peugeot e-308 se positionne enfin à armes égales en proposant 156 chevaux et plus de 400 km d’autonomie. Cependant, elle est encore loin de la MG4, vendue à un tarif bien inférieur mais qui ne pourrait bientôt plus profiter du bonus écologique.

Des compromis notables pour la e-308

Les caractéristiques cachées. Si l’e-308 hérite du très bon châssis des autres 308, elle ne bénéficie pas d’une plateforme entièrement dédiée. Elle fait donc certaines concessions, notamment en termes d’espace de coffre et de capacité de batterie.

Des perspectives encourageantes pour l’avenir. Toutefois, les choses pourraient changer en 2024. Avec la hausse prévue du bonus écologique et certaines voitures électriques produites de manière polluante privées de ce bonus, l’e-308 pourrait trouver une nouvelle opportunité de séduire davantage de clients.

La e-308 réussira-t-elle enfin à être compétitive en 2024 ? Seul l’avenir nous le dira. Mais une chose est sûre, la bataille des prix et des fonctionnalités ne fait que commencer dans le monde des véhicules électriques.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

Suivez-nous sur Facebook
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter