Achat d'un véhicule électrique

Polestar 2 2023 : Tout savoir sur son autonomie, ses performances et les prix

Albert Lecoq

La Polestar 2 de 2023 se dévoile davantage, mais sa commercialisation en France se heurtera à l’absence de l’égibilité au bonus écologique à cause des prix pratiqués trop élevés.

La Polestar 2 de 2023 : entre évolution et défis

La gamme de véhicules tout électriques s’enrichit d’un nouvel acteur : la Polestar 2 de 2023. Autrefois considérée comme l’un des principaux concurrents, voire un “tueur” du modèle Tesla 3, cette nouvelle version apporte son lot de surprises.

La ligne de modèles 2023 comprend plusieurs versions : un moteur unique (SM) à traction avant (FWD), un double moteur (DM) à traction intégrale (AWD) avec une version Performance plus rapide (option de pack Performance de 5 500 €), et quelques éditions limitées (BST 270 épuisé et nouveau BST 230).

Les spécificités de la Polestar 2 de 2023 : autonomie, batterie et motorisation

Toutes les versions actuellement disponibles de la Polestar 2 sont équipées d’un pack de batteries de 78 kilowatts-heure (kWh).

La Polestar 2 Single Motor est équipée d’un moteur électrique de 170 kilowatts (kW) et peut accélérer de 0 à 100 kilomètres par heure en 7,0 secondes. La version DM (et l’édition BST 270) dispose d’une puissance maximale de 300 kW et d’un temps de 0-100 km/h de 4,5 secondes. Avec l’option de pack Performance, la puissance augmente à 350 kW (ce qui concerne également l’édition BST 230), tandis que le temps de 0-100 km/h s’améliore à 4,2 secondes.

A lire également :  La voiture électrique qui se recharge en 10 minutes arrive bientôt en France

De plus, il existe une option pour augmenter la puissance de la version DM via une mise à jour logicielle, de 300 à 350 kW, pour un prix d’environ 1 200€ (sans l’option de pack Performance, qui comprend d’autres éléments matériels).

L’autonomie de la Polestar 2 de 2023 : vers plus de flexibilité

Les évaluations de l’autonomie combinée de l’EPA (cycle d’homologation aux Etats-Unis) sont déjà disponibles et varient, selon la version, de 397 kilomètres à 434 kilomètres. Cela devrait représenter selon le cycle WLTP en vigueur chez nous entre 430 et 480 km :

Polestar 2 SM 19 pouces : 434 km – identique au modèle 2022
Polestar 2 DM 19 pouces : 418 km – en hausse par rapport aux 402 km du modèle 2022
Polestar 2 DM Perf Pack 20 pouces : 418 km
Polestar 2 DM BST édition 270 21 pouces : 397 km
Polestar 2 DM BST édition 230 21 pouces : 397 km
Ainsi, la version à moteur unique a la plus longue portée de 434 km. La version à double moteur avec des roues de 19 pouces n’est pas loin avec 418 km.

Cependant, l’option du pack Performance, qui comprend également des roues de 21 pouces, réduit sensiblement l’autonomie, à 397 km.

En d’autres termes, les clients peuvent décider s’ils préfèrent plus de performances ou d’autonomie.

A lire également :  Toyota casse le prix de son SUV électrique : le bZ4X devient imbattable

Rendement et éfficacité

La consommation d’énergie, y compris les pertes de charge, commence à 196 Wh/km pour la version d’entrée de gamme SM. C’est une valeur élevée dans l’absolu par rapport à certains véhicules concurrents.

Les versions DM obtiennent 209 Wh/km, selon l’EPA, ce qui représente une consommation d’énergie supérieure de 7 %. La version BST limitée est encore moins efficace.

Bien que le rapport de l’EPA ne fournisse pas de chiffres d’autonomie pour l’autoroute, nous pouvons estimer à partir des cotes d’efficacité qu’environ 350 km d’autonomie devraient être possibles sur une autoroute.

Rapidité de charge et praticité

La charge de la Polestar 2 à partir d’un point de recharge AC de niveau 2 prend environ huit heures. En ce qui concerne la charge rapide, une recharge de 10 à 80 % (jusqu’à 155 kW) devrait prendre environ 35 minutes, selon le fabricant.

Une hausse de prix à prévoir

Les prix de la Polestar 2 SM et DM de 2023 commencent respectivement à 48 400€ et 51 900 €.

C’est légèrement plus que pour la version du modèle 2022 qui a été mise sur le marché international en mars 2022 mais que nous n’avons pas eu en France jusque là. Cependant, comme pour les autres modèles importés, le plus gros problème pour la Polestar 2 est l’absence d’éligibilité au bonus écologique avec un prix de départ supérieur à 47 000€.

A lire également :  Une voiture électrique avec 450 km d'autonomie à moins de 15 000 euros, c'est possible

En conséquence, le prix de départ effectif de la Polestar 2 est proche de 50 000 €, une position difficile pour concurrencer la Tesla Model 3/Tesla Model Y ou la Ford Mustang Mach-E.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires