Actu voiture électrique

Voici tous les breaks électriques sur le point d’envahir le marché dès cette année

Albert Lecoq

Avec l’évolution de la mobilité vers une conscience écologique accrue, les breaks électriques commencent à émerger comme une alternative prometteuse, alliant la praticité à l’efficacité énergétique. Voyons ensemble quels sont ces modèles qui pourraient bien révolutionner nos habitudes de conduite.

BMW i5 Touring : Luxe et efficacité combinés

Le BMW i5 Touring s’annonce comme un pionnier dans le segment des breaks électriques de grande taille. Disponible en deux variantes, eDrive40 et M60 xDrive, il promet puissance et polyvalence avec respectivement 340 ch et 601 ch.

Le i5 Touring ne se contente pas d’afficher des performances impressionnantes, il propose également un espace de chargement conséquent de 570 litres, extensible à 1 700 litres, et une capacité de remorquage jusqu’à 2 000 kg pour la variante M60. Équipé d’une batterie de 81.2 kWh, le i5 Touring assure une autonomie remarquable de 560 km en cycle WLTP pour la version eDrive40.

Déjà disponible à la commande, les premières livraisons sont prévues pour mai 2024 avec un prix de départ de 77 700 EUR en France.

Le VW ID.7 Tourer : Un break électrique pour l’Europe

Volkswagen étend sa gamme ID avec le ID.7 Tourer, un break de taille moyenne supérieure destiné exclusivement au marché européen dont nous, la France. Ce modèle offre un espace de chargement flexible de 460 à 1 715 litres, complété par une boîte de toit optionnelle de 460 litres supplémentaires.

Avec des batteries de 77 kWh pour la version Pro et de 86 kWh pour les versions Pro S et GTX, le ID.7 Tourer ne lésine pas sur l’autonomie : jusqu’à 685 km en cycle WLTP.

Volkswagen a fixé le prix de départ du ID.7 Tourer à 58 990 € en France, avec les premières livraisons prévues pour l’été 2024.

Opel Astra Sports Tourer Electric : Le dynamisme électrique à l’européenne

L’Opel Astra Sports Tourer Electric se positionne comme une réponse convaincante aux besoins des familles européennes en quête d’un break électrique performant et accessible. Doté d’un moteur électrique de 115 kW et d’une batterie de 54 kWh, ce modèle promet une autonomie jusqu’à 413 km en cycle WLTP, couplée à une expérience de conduite dynamique avec une vitesse maximale de 170 km/h.

Avec un espace de chargement généreux et la possibilité de recharge rapide jusqu’à 80% en environ 30 minutes, l’Astra Sports Tourer Electric allie fonctionnalité quotidienne et respect de l’environnement.

A lire également :  La voiture électrique de Xiaomi tombe en panne après seulement 39 km et devient irréparable

Disponible à la commande avec un prix de départ de 42 140 € en France pour les premières livraisons au deuxième trimestre, ce break électrique est une proposition attrayante pour les conducteurs à la recherche d’une option électrique abordable et pratique pour leurs déplacements quotidiens et leurs loisirs.

La renaissance du BMW i3 en version Touring

Le BMW i3 Touring est l’exemple parfait de l’adaptabilité de BMW à l’évolution des besoins automobiles. Intégrant la famille de la série 3, ce modèle promet un design plus épuré et un espace intérieur supérieur à son homologue à combustion, grâce à la plateforme Neue Klasse dédiée aux véhicules électriques.

Avec une longueur de 4,7 mètres et un empattement de 2,9 mètres, il offre un volume de chargement généreux allant de 500 à 1 510 litres. La motorisation prévue profitera de la technologie e-drive de sixième génération, avec des variantes en propulsion arrière et quatre roues motrices. L’architecture électrique 800V du i3 Touring facilitera une recharge ultra-rapide, atteignant 80% en environ 20 minutes grâce à une capacité de charge allant jusqu’à 350 kW.

Attendu pour 2027, son prix devrait se situer entre 55 000 et 65 000 €, faisant de lui un candidat sérieux pour ceux à la recherche d’un break électrique innovant.

Skoda Octavia Combi électrique : Le futur électrique de Skoda

Skoda se prépare à révolutionner son offre avec l’introduction d’un break électrique prévu pour 2026. Inspiré par l’iconique Octavia Combi, ce modèle compact promet l’espace et la qualité d’un break de taille moyenne. Skoda a déjà dévoilé un aperçu de ce futur véhicule, annonçant un design aligné sur le nouveau langage stylistique de la marque, Modern Solid.

Basé sur la plateforme MEB+ du groupe Volkswagen, le break électrique de Skoda bénéficiera de motorisations allant de 110 à 290 kW et d’une recharge accélérée, permettant de récupérer 80% de la batterie en seulement 20 minutes. Cette initiative souligne l’engagement de Skoda envers une mobilité durable, tout en répondant aux attentes des clients en matière de praticité et d’esthétique.

Bien que son prix reste estimé à partir de 40 000 €, ce modèle pourrait bien représenter une nouvelle ère pour les breaks familiaux électriques.

Audi A6 Avant e-tron : Un break de luxe à l’avant-garde

L’Audi A6 Avant e-tron projette Audi dans le futur avec un break électrique qui ne fait aucun compromis sur le style et la performance. Inspiré par le concept e-tron révélé en 2021, ce modèle combine un design avant-gardiste avec des technologies d’éclairage de pointe, dont des phares LED Matrix Digital et des feux arrière OLED personnalisables.

Reposant sur la plateforme PPE conçue pour les véhicules électriques haut de gamme, l’A6 Avant e-tron promet une expérience de conduite exceptionnelle avec une batterie de 100 kWh offrant une autonomie estimée à 700 km. La technologie de recharge ultra-rapide de l’A6 Avant permet d’ajouter 300 km d’autonomie en seulement 10 minutes, mettant ce modèle à la pointe de la catégorie pour les longs trajets.

A lire également :  Future Renault 4 électrique : tout ce que l'on sait du prochain SUV français à prix cassé

Avec une puissance qui devrait propulser ce break de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes dès l’entrée de gamme, Audi démontre que performance et écologie peuvent aller de pair. Prévu pour un lancement en milieu d’année 2025, avec un prix de départ attendu autour de 75 000 €, l’Audi A6 Avant e-tron est destiné à redéfinir les attentes en matière de break électrique de luxe.

Lexus IS EV : L’élégance électrique redéfinie

Lexus envisage une transformation radicale avec l’introduction de la Lexus IS EV, marquant l’entrée de la marque dans l’ère des breaks électriques avec une approche innovante. Annoncée pour 2026, cette nouvelle interprétation du modèle IS promet non seulement une transition vers l’électrique mais aussi l’adoption d’un design de break shooting brake, combinant élégance et fonctionnalité.

Lexus, visant à devenir une marque entièrement électrique d’ici 2035, prévoit d’équiper la IS EV de deux moteurs électriques offrant une puissance impressionnante, tandis que sa batterie de grande capacité assurera une autonomie compétitive. Avec un accent mis sur le design et l’innovation, ce modèle cherche à attirer une clientèle à la recherche d’une voiture électrique qui se démarque aussi bien par son esthétique que par ses performances écologiques. Bien que son prix soit estimé à partir de 70 000 €, la Lexus IS EV pourrait bien séduire un large éventail d’acheteurs à la recherche d’une alternative électrique dans le segment premium.

Volvo V60/V90, les successeurs électriques

Volvo explore le potentiel des breaks électriques avec le développement des successeurs des V60 et V90, prévus pour révolutionner le marché d’ici 2028. En se détachant des modèles traditionnels à combustion, ces nouveaux venus promettent une esthétique modernisée et un espace intérieur optimisé pour l’ère électrique, sans compromettre la fonctionnalité et l’élégance caractéristiques de Volvo.

Avec des dépôts de marque suggérant les noms EV60 et EV90 pour ces successeurs, Volvo signale son intention de maintenir sa réputation dans le segment des breaks, tout en embrassant pleinement la mobilité électrique. Le prix de départ est estimé à partir de 45 000 €, positionnant ces modèles comme des alternatives attrayantes pour ceux qui cherchent à concilier confort, espace et respect de l’environnement.

Hyundai Ioniq 6 Shooting Brake : L’avenir stylé

Le Hyundai Ioniq 6 Shooting Brake marque l’ambition de Hyundai de se distinguer dans le paysage automobile électrique avec un modèle qui allie fonctionnalité à un design audacieux. SangYup Lee, chef du design chez Hyundai, a laissé entendre que la silhouette élégante de l’Ioniq 6 pourrait parfaitement s’adapter à un format de shooting brake, promettant ainsi une alternative plus pratique mais tout aussi élégante au traditionnel break ou estate. Cette vision s’inscrit dans la stratégie plus large de Hyundai visant à diversifier son offre de véhicules électriques avec des designs uniques qui répondent aux différents goûts et besoins des consommateurs européens, où le style et la fonctionnalité des breaks sont particulièrement appréciés.

A lire également :  BMW fait sa révolution électrique : tout ce qu'il faut savoir sur le futur iX3

Attendu pour 2026, le prix du Hyundai Ioniq 6 Shooting Brake en France devrait avoisiner les 60 000 €, faisant de ce modèle une proposition premium pour ceux qui recherchent une voiture électrique qui ne fait aucun compromis sur le style et la performance.

Mercedes EQE Shooting Brake : L’alliance du style et de l’autonomie

Le Mercedes EQE Shooting Brake représente l’ambition de Mercedes de fusionner l’esthétique distinctive d’un break avec les avantages écologiques d’un véhicule électrique. Ce modèle, attendu à mi-chemin de la décennie, promet d’allier forme et fonction avec une silhouette allongée et une capacité de chargement optimisée, se positionnant entre l’EQE et l’EQE SUV en termes d’espace.

Mercedes n’a pas encore confirmé officiellement ce modèle, mais les attentes sont grandes, notamment en termes d’aérodynamisme et de design. Avec un prix prévu autour de 70 000 €, le EQE Shooting Brake pourrait bien établir un nouveau standard dans le segment des breaks électriques de luxe, offrant une alternative séduisante aux conducteurs européens attachés à la dynamique de conduite d’une berline et au volume d’un break.

Mercedes CLA Shooting Brake Electric : Une élégance électrifiée

Annoncé pour 2025, le Mercedes CLA Shooting Brake Electric témoigne de la vision de Mercedes pour l’avenir électrique. Basé sur la nouvelle architecture modulaire MMA, ce modèle devrait incarner le parfait équilibre entre esthétique sportive et responsabilité environnementale.

Bien que peu d’informations soient disponibles à ce stade, on peut s’attendre à ce que ce break électrique reprenne les lignes élégantes et le dynamisme qui ont fait le succès de la version thermique du CLA Shooting Brake, tout en intégrant les dernières innovations en matière de mobilité électrique. Avec un prix estimé à partir de 55 000 €, Mercedes vise à offrir une alternative attrayante pour ceux qui recherchent un véhicule électrique à la fois performant, stylé et pratique.

Nouvelle MG5 : Le futur accessible de la mobilité électrique

La prochaine génération du MG5 est attendue avec impatience, promettant de redéfinir le segment des breaks électriques abordables avec une esthétique raffinée et des performances améliorées. Inspiré par le langage design du MG4, ce modèle devrait offrir une expérience de conduite électrique dynamique et efficace, soutenue par la nouvelle plateforme modulaire MSP.

Avec une annonce de lancement prévu pour fin 2024 et un prix de départ estimé sous les 40 000 €, le MG5 de nouvelle génération vise à rendre la mobilité électrique plus accessible sans compromis sur la qualité et le style, faisant de ce modèle une option attrayante pour une clientèle large et variée à la recherche d’un véhicule électrique pratique et abordable.

Lotus Emeya Shooting Brake : L’innovation rencontre le luxe

Le Lotus Emeya Shooting Brake envisage d’ajouter une touche d’exclusivité au marché des breaks électriques après 2026. Avec la promesse d’intégrer la puissance et le design avant-gardiste typiques de Lotus, ce modèle aspire à rivaliser avec des géants comme le Porsche Taycan Sport Turismo.

Attendu pour offrir une performance électrisante avec un système à double moteur développant jusqu’à 675 kW, l’Emeya Shooting Brake promet non seulement une accélération fulgurante mais aussi une autonomie supérieure grâce à sa batterie de 102 kWh. Bien que les détails sur le prix restent spéculatifs, s’attendant à dépasser les 100 000 €, ce modèle vise clairement un segment de marché haut de gamme, offrant une alternative électrique pour les clients exigeants en quête d’innovation, de performance et d’exclusivité.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires