Volkswagen reprend la main sur les ventes électriques en Allemagne

ParPhilippe Moureau 23 août 2023 à 12h23

La célèbre marque Volkswagen reprend la couronne des ventes, surpassant Tesla ainsi que les géants locaux comme Mercedes-Benz, Audi et BMW. Comment ont-ils réussi cet exploit et que signifie cette victoire pour l’avenir de la mobilité électrique ? Découvrons-le ensemble !

La victoire de Volkswagen : Le ID. Buzz à la rescousse

Volkswagen revient sur le devant de la scène dans le marché des VE en Allemagne pour les sept premiers mois de l’année 2023. Les ventes des nouveaux modèles, notamment le ID. Buzz et sa variante commerciale ID. Buzz Cargo, ont sans doute donné l’avantage à VW.

Les chiffres sont là : 41 475 véhicules électriques vendus par Volkswagen jusqu’à juillet, contre 40 289 unités pour Tesla. Les deux marques ont même doublé les ventes de Mercedes-Benz, troisième du classement.

Tesla battu, Audi et BMW à la traîne

Alors que Tesla se retrouve en seconde position, d’autres marques prestigieuses comme Audi et BMW ne sont que quatrièmes et cinquièmes avec respectivement 16 786 et 15 987 immatriculations. Hyundai, très proche, occupe la sixième place avec 15 411 inscriptions.

Le ID. Buzz de Volkswagen connaît un intérêt croissant depuis son lancement l’an dernier. Avec 2 815 ID. Buzz vendus en Allemagne durant les sept premiers mois, dont 536 en juillet, ce modèle a sans doute contribué à cette victoire.

Les modèles phares de VW et Tesla : duel au sommet

Chez Volkswagen, le ID.4 et le ID.5 – y compris leurs variantes sportives GTX – représentent la majorité des immatriculations de la marque, soit 22 405 unités jusqu’à juillet. La plus petite ID.3 suit avec 13 647 immatriculations.

Du côté de Tesla, le Model Y constitue près de 75 % des immatriculations de la marque en Allemagne, soit 29 829 unités sur sept mois. Le Model 3 suit avec 9 045 inscriptions, les Model S et X étant bien loin derrière.

Mercedes, MG, Geely, BYD : La concurrence s’intensifie

L’ascension des marques chinoises comme SAIC’s MG, Geely’s Polestar, et BYD montre également une dynamique intéressante sur le marché allemand. En revanche, Mercedes-Benz est mené par le EQA avec 7 813 immatriculations.

Au total, ce sont 268 926 immatriculations de véhicules électriques en Allemagne entre janvier et juillet, comparées à 1,64 million pour les modèles à moteur à combustion interne.

Cette évolution dans les ventes de VE en Allemagne reflète une tendance mondiale. La course est lancée, et chaque marque met tout en œuvre pour dominer le marché.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter